ATTENTION :
L'ayant-droit est seul responsable de l'utilisation de son chéquier qui ne peut être remplacé ni remboursé en cas de perte, vol, détérioration, destruction ou dépassement de la date de validité.

Pièces à fournir pour vos chèques culture

1

Demande de participation complétée. Cliquez ici pour télécharger le formulaire de demande.

2

Envoyez votre règlement de 30€ par chèque à l’ordre du CE Manpower CENTRE EST

3

Photocopie du dernier bulletin de salaire* intégral datant de moins de 45 jours à la date de la demande

 

* Avoir été en mission dans les 45 jours calendaires avant la demande. Ce délai prend effet à compter du dernier jour de la dernière mission figurant sur le bulletin de salaire.

4

Poster tous les éléments à l’adresse suivante :

 

CE MANPOWER Centre Est 2 rue Colonel Chambonnet 69500 BRON

Cas particuliers AYANT-DROIT

Salarié(e) en accident de travail/trajet, maladie professionnelle, arrêt maladie

 

Le salarié en arrêt de travail en raison d’un accident de travail/trajet, d’une maladie professionnelle ou d’un arrêt maladie bénéficie des avantages du CE pendant 1 an à compter de la date de l’arrêt. Il doit justifier de sa qualité d’ayant-droit au moment de l’arrêt, et devra fournir avec son dossier :

 

  • La déclaration initiale d’accident de travail/trajet, de maladie professionnelle ou d’arrêt maladie
  • Les différentes prolongations ou bordereaux des indemnités journalières de la sécurité sociale
  • Le dernier bulletin de salaire reçu avant l’accident ou l’arrêt.

Salariée en congé maternité

 

Les droits sont maintenus à condition que le congé maternité ait débuté dans les 45 jours qui suivent la fin de mission du salarié. La salariée devra fournir le premier bordereau des indemnités journalières versées au début de son congé maternité. La règle s’applique aussi sur les congés pathologiques et maladie avant congé maternité.

 

Salarié(e) en congé parental à temps complet

 

Pour les permanents, les droits sont maintenus durant 1 an à compter du début du congé initial. Fournir l’autorisation de Manpower et le dernier bulletin de salaire datant obligatoirement de moins de 6 mois.